Les policiers ont interpellé deux hommes et deux femmes soupçonnés d'avoir commis quinze cambriolages.

Les policiers ont interpellé deux hommes et deux femmes soupçonnés d’avoir commis quinze cambriolages. (©Illustration Actu.fr)

Depuis leur campement de Cergy (Val-d’Oise), le gang de cambrioleurs sévissait dans l’ensemble de l’Île-de-France. Des expéditions délictueuses à un rythme soutenu auxquelles ont mis fin les policiers de la sûreté départementale du Val-d’Oise à la suite de l’interpellation, mardi 12 juin, de cinq personnes soupçonnées d’avoir commis une quinzaine de cambriolages.
À l’origine de leur enquête lancée en début d’année, une information concernant des membres d’un camp de Roms du boulevard des Mérites qui s’adonneraient à des vols par effraction dans des pavillons un peu partout en région parisienne.

Surveillances et géolocalisation

Une surveillance, notamment des véhicules des suspects, est mise en place par les policiers du groupe anti-cambriolage(Gac). Ils constatent ainsi que l’une des voitures a été signalée lors de plusieurs cambriolages commis dans l’Essonne. Un véhicule qui a, par ailleurs, été verbalisé à plusieurs reprises sur l’ensemble de l’Île-de-France, ce qui a permis d’établir sa présence en différents points.

Lire aussi : Val-d’Oise. Interpellés par les gendarmes après une série de cambriolages à Luzarches

Grâce aux investigations techniques, notamment la géolocalisation du véhicule, ses déplacements ont ainsi pu être déterminés par les enquêteurs qui ont ainsi constaté que l’équipe de cambrioleurs écumait les zones pavillonnaires mais également des villages parfois isolés.

Des sacs à main de marque retrouvés 

Au fil des planques et des filatures des véhicules, les policiers ont réussi à identifier les malfaiteurs présumés, mais également leur méthode de travail. Utilisant différents véhicules, deux femmes passaient à l’action le matin, trois hommes prenant le relais au cours de l’après-midi, tandis que des périples étaient également organisés dans la nuit. Au total, les enquêteurs ont imputé à la bande quinze cambriolages.

Mardi 12 juin, les policiers ont ainsi procédé à plusieurs interpellations dans le camp de Cergy, mais aussi à Bondy (Seine-Saint-Denis). Deux hommes et deux femmes d’origine serbe, ont été interpellés. Lors des perquisitions, quatre sacs à main de marque ainsi que divers objets provenant de différents cambriolages ont été saisis.

Au terme de leur garde à vue, deux hommes et une femme ont été déférés jeudi 13 juin, en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Pontoise.Leur jugement ayant été renvoyé au 19 juillet, ils tous trois ont été incarcérés.