C’est une petite révolution. La société Cork Bio Solutions vient de commercialiser Sofresh, un seau sans glace qui conserve le vin et le champagne au frais pendant des heures.

Le concept Sofresh permet de garder au frais et pendant plusieurs heures les bouteilles de vin et de champagne.
Le concept Sofresh permet de garder au frais et pendant plusieurs heures les bouteilles de vin et de champagne. (©Photo d’illustration – Sofresh)

Durant la période estivale, c’est toujours une préoccupation lors de repas de famille ou de pique-nique. Comment garder notre bouteille de rosé, de blanc ou de pétillant bien au frais et surtout, sans utiliser de glaçons ?

La solution pourrait être entre les mains de la société Cork Bio Solutions, basée en Nouvelle-Aquitaine, qui vient de commercialiser son concept Sofresh : un seau sans glace, capable de conserver le vin au frais pendant plusieurs heures

Destiné à la fois au grand public, aux cavistes et aux restaurateurs, ce seau pourrait devenir une alternative pour garder la fraîcheur et la saveur de ces différents alcools. 

Lire aussi : La question pas si bête : la bière est-elle coupée à l’eau dans les fêtes et les festivals ?

L’importance de la température dans la saveur d’un vin

Amateurs et œnophiles le savent, la température d’un vin ou d’un champagne peut faire varier la perception de nos papilles gustatives au moment de le déguster. Avec le risque qu’il soit fade et perde toute sa saveur.

Si l’utilisation des sauts classiques avec glaçons s’est avérée pratique, il existe encore des inconvénients, effacés par le concept Sofresh. C’est d’ailleurs ce qu’explique, Stéphane Lavigne de Rawell, une entreprise spécialisée dans les accessoires innovants pour les vins, qui réalise la promotion de Sofresh : 

L’inconvénient de la glace, c’est le choc thermique. Les arômes en prennent un coup. Pour le service en restauration, c’est pratique car il n’y a pas d’eau partout au moment de sortir la bouteille du seau et elle reste sèche au moment de la prise en main

À cela s’ajoute un temps de fraîcheur rallongé comparé à un seau classique : le Sofresh garantit quatre heures de fraîcheur minimum au contact d’une température d’environ 23,5°C. De son côté, Stéphane Lavigne confie que le concept serait capable d’aller plus loin, l’ayant utilisé lui-même personnellement. « Ma bouteille, fraîche dès le matin, l’est restée tout au long de la journée dans le seau. » 

D’autres avantages sont précisés : il n’est plus nécessaire de changer les glaçons lorsqu’ils ont fondu, il n’est d’ailleurs plus nécessaire d’en acheter. 

Vidéo. Présentation du concept Sofresh

Quel est le secret du Sofresh ? 

Mais comment fonctionne ce seau qui pourrait se retrouver sur toutes les tables de vos cavistes et restaurants préférés ? Deux éléments permettent cette petite révolution. 

Tout d’abord le liège. Déjà utilisé pour les bouchons, le liège se révèle être un matériau léger et isolant qui préserve la bouteille de toute condensation.

Concernant la fraîcheur, c’est l’expertise dans les emballages thermorégulés d’Alexandre Narinx, son inventeur de nationalité belge, qui a permis d’arriver à ce résultat, « comme dans un réfrigérateur », précise Stéphane Lavigne. 

Lire aussi : Et si vous transformiez votre urine en engrais bio ?

Ainsi, les bouteilles de rosé, de blanc et de pétillants peuvent être conservées entre 3 et 8° pendant plusieurs heures. Les seaux Sofresh existent de différentes couleurs (noir, blanc ou rose).

À l'intérieur du concept Sofresh, le liège permet l'isolation tandis que deux poches thermorégulées permettent la captation de la fraîcheur.
À l’intérieur du concept Sofresh, le liège permet l’isolation tandis que deux poches thermorégulées permettent la captation de la fraîcheur. (©Photo d’illustration – Sofresh)