Les marches repeintes de la rue Beaurepaire à Nantes.

Les marches repeintes de la rue Beaurepaire à Nantes. (©©J.Urbach/20Minutes)

Elles avaient déjà été repeintes le 17 mai dernier, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie. Les «marches des fiertés», cet imposant escalier aux couleurs du drapeau arc-en-ciel apparu place du Cirque à Nantes en juin 2018, ont de nouveau été l’objet de dégradations, lundi 12 août 2019. Selon la mairie de Nantes, de la peinture blanche a été projetée et des inscriptions homophobes ont été retrouvées sur les lieux.

«Ne laissons pas de place à l’homophobie et à l’intolérance : cette dégradation ne doit pas effacer l’attachement des Nantaises et des Nantais à ces marches et la mobilisation dont ils ont déjà fait preuve à deux reprises pour les repeindre collectivement aux couleurs de l’égalité», a réagi la maire (PS) Johanna Rolland.

Plaintes déposées

Comme à chaque fois, une plainte a été déposée par la ville et le centre LGBT Nosig. Les services de la ville ont procédé à un premier nettoyage et une date pourrait être prochainement choisie pour que les Nantais volontaires participent à repeindre l’escalier. Les deux dernières fois, plusieurs dizaines de personnes avaient répondu présentes à l’événement.

Lire aussi : Le porte-parole d’une association LGBT tunisienne agressé à Paris

Par J.U.