Grand voilier battant pavillon français, Le Français et son équipage vont s’amarrer au cœur de Cherbourg, quai Alexandre-III, dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 octobre.

Le trois-mâts Le Français, en escale au bassin du commerce du samedi 12 au mercredi 16 octobre dans le cadre d'une visite de courtoisie. Pour l'occasion, il sera ouvert au public avec possibilité d'embarquer pour rejoindre Le Havre.
Le trois-mâts Le Français, en escale au bassin du commerce du samedi 12 au mercredi 16 octobre dans le cadre d’une visite de courtoisie. Pour l’occasion, il sera ouvert au public avec possibilité d’embarquer pour rejoindre Le Havre. (©DP Le Français)

Grand voilier battant pavillon français, Le Français  arrivera à Cherbourg dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 octobre. Dans le cadre de cette escale de quelques jours, le trois-mâts va s’ouvrir à la visite. Voilà une magnifique occasion de fouler le pont d’un navire historique dont le nom est un hommage au commandant Charcot en souvenir de la première expédition polaire française d’envergure.

Lire aussi : En Images. Le passage remarqué de L’Hermione au large de Saint-Vaast-la-Hougue

Ouvert aux visites et aux événements privés

Gérard Bourdet, président de l’association Voiles écarlates, est en charge de cette escale à Cherbourg :

Le Français est l’un des derniers grands voiliers de tradition existants en Europe. »

Le navire aux lignes élancées, avec à sa barre le célèbre navigateur Bob Escoffier, va être présent à Cherbourg jusqu’au 16 octobre.

Ouvert aux visites pour le public, il sera également aussi disponible pour les entreprises qui souhaitent organiser des événements à bord. Sur le pont, une exposition qui relate la vie du navire depuis 1948, et dans l’entrepont, une autre exposition sur la première campagne polaire de Jean-Baptiste Charcot, seront également libres à la visite.

Lire aussi : Grâce à Jérôme Houyvet et son calendrier, prenez de la hauteur et découvrez le Cotentin autrement

Embarquez pour Le Havre

L’escale du Français à Cherbourg s’inscrit dans le cadre d’un transit avant de regagner le port du Havre, pour le départ prochain de la célèbre route du Café, la Transat Jacques Vabre. Bob propose également aux amateurs la possibilité d’embarquer pour rejoindre Le Havre au départ de Cherbourg. »

Construit en 1948 à Svendborg au Danemark par J. Ring-Andersen, l’un des chantiers navals les plus réputés au monde, le navire, baptisé à l’époque Kaskelot (cachalot), était à l’origine un navire baltique traditionnel. La vocation de ce trois-mâts de 47 mètres de longueur était à l’époque de ravitailler le Groenland.
Dans les années 1960, il a servi de navire de soutien à la pêche dans les îles Féroé.
Racheté au Royaume-Uni en 1981, il a ensuite été utilisé dans de nombreuses productions télévisées et cinématographiques, notamment Les Trois Mousquetaires, Shackleton et David Copperfield.
Aujourd’hui il bat pavillon français, et entame sa nouvelle vie, grâce à l’engagement de Bob Escoffier au travers Bob Escoffier Maritime basé à la cité corsaire de Saint-Malo. Avec près de 3 000 m2 de voiles, Le Français est un géant des mers, vestige de la marine à voile du siècle dernier.

De notre correspondante Nathalie BONNEMAINS

Contact pour un embarquement : Emmanuel (06 61 80 90 46). Le trois-mâts est ouvert à la visite et à la disposition des entreprises dans le cadre de réceptions privées du 12 au 16 octobre.