Le parti Europe Ecologie Les Verts constitue la surprise du scrutin européen en France, en se hissant à la troisième place.

Yannick Jadot se félicite après l’annonce des résultats d’EELV, le 26 mai 2019 dans un restaurant parisien. (©AFP/STEPHANE DE SAKUTIN)

C’est la surprise de ces élections européennes : les écologistes d’Europe Ecologie-Les Verts arrivent troisièmes du scrutin, derrière le Rassemblement national et la République en marche.

Européennes: tous les résultats

La tête de la liste Yannick Jadot a estimé dimanche 26 mai 2019 sur BFMTV que la 3e place des écologistes s’inscrivait dans une « vague verte » européenne.

« C’est une vague verte européenne dont nous sommes les acteurs », a jugé Yannick Jadot, dont la liste est arrivée derrière celles du Rassemblement national et de La République en Marche.

« Les Françaises et les Français nous ont envoyé un signal très clair : ils veulent que l’écologie aussi soit au cœur du jeu politique, et ce message a été lancé dans toute l’Europe », a ajouté la tête de liste EELV.

Lire aussi : Elections européennes 2019 : en Allemagne, percée des Verts, le camp de Merkel en tête

Yannick Jadot a par ailleurs salué la mobilisation électorale des jeunes, qui se sont selon lui « emparés de ce scrutin ».

La création d’un « Comité citoyen de surveillance et d’initiative sur l’Europe » a enfin été promise.

« Nous réunirons les acteurs de la société civile, les syndicats, les scientifiques, les entreprises et les citoyens, afin qu’ensemble nous évaluions en permanence le travail des institutions européennes », a précisé M. Jadot.

Source : © 2019 AFP